Rechercher
  • marketingdusport

Interview : Auryan GUYON-RIERA

Mis à jour : il y a 6 jours


Pouvez-vous vous présenter ?


Bonjour, je m’appelle Auryan. J’ai 24 ans et je suis issu de la promo qui a obtenu le diplôme en 2018.

Je suis un grand passionné de sport et un pratiquant assidu de cyclisme et dorénavant de course à pied depuis que le temps m’est compté.

Curieux de nature, je m’intéresse au cinéma, à l’Histoire et l’Histoire du sport entre autres.


Présentez votre parcours scolaire et professionnel.


Après l’obtention d’un baccalauréat Scientifique, section sport-études, obtenu au lycée Jules Haag à Besançon en 2013, j’ai commencé des études à la faculté des Sciences du Sport de Besançon. En me spécialisant dès la L2 en management du sport, j’ai commencé à m’intéresser au master marketing et gestion du sport de Strasbourg que j’ai eu la chance et le plaisir d’intégrer en 2016 pour y obtenir mon Master.

Au cours de ce master, j’ai ainsi pu avoir de belles et riches expériences professionnelles telles qu’un stage assistant chef produit chez LOOK Cycle en M1 et un stage commercial grands comptes Décathlon chez PUMA France en M2. Ce dernier a été un véritable tremplin dans ma carrière professionnelle puisque j’ai pu signer un CDI à la sortie des 6 mois d’immersion. Aujourd’hui, j’occupe ainsi le poste de responsable commercial sur le secteur de Bordeaux pour la marque allemande depuis 1 an et demi.


Où travaillez-vous actuellement et quelles sont vos missions ?

Je travaille chez PUMA France.

J’occupe le poste de responsable de secteur, basé à Bordeaux.

J’ai un portefeuille de 26 clients dans la région Aquitaine sur le réseau de distribution Sport. Il s’agit ainsi de gérer le sell-in et sell-out des produits de la gamme PUMA dans les magasins Sport 2000 et Intersport.

Je gère également le compte Espace des Marques, une enseigne de déstockage française.


Avez-vous des objectifs/buts professionnels ?


J’occupe un poste tremplin, qui je l’espère, me permettra d’évoluer rapidement sur d’autres postes en vertical dans le service commercial ou en transversal sur d’autres services (marketing, produits…). A moyen terme, j’aimerais occuper des postes de management.


Lorsque vous étiez étudiant, vous attendiez-vous à occuper le poste que vous avez aujourd’hui ?


C’était le but recherché et espéré. Avec le recul, je me rends compte que le stage de fin d’études revêt une importance cruciale et il faut savoir saisir les bonnes opportunités au bon moment.


Quel regard portez-vous aujourd’hui sur le Master Marketing du Sport ? Avec du recul, que vous ont apporté cette formation et les personnes que vous y avez rencontrées ?


Le master marketing du sport est une expérience inoubliable à tout point de vue. Que ce soit au niveau des rencontres faites au cours de ces deux années intenses mais également au niveau du contenu des cours dispensés. La diversité des intervenants, la place importante donnée aux stages, la qualité des partenariats avec des acteurs majeurs du sport (Décathlon, PUMA, adidas…) et la mise en avant d’expériences professionnelles (projet tuteuré, étude de marché) sont pour moi des clés de la réussite et de la notoriété du master Marketing du sport de la faculté des sciences du sport de Strasbourg


Quelle importance accordez-vous à l’ouverture internationale, notamment la maitrise des langues vivantes dans la poursuite professionnelle ?


J’y accorde une importance prépondérante. Il est nécessaire de maîtriser plusieurs langues (ou au moins une, l'anglais en priorité) pour s’offrir le meilleur choix dans la poursuite professionnelle.


Avez-vous un conseil à donner aux étudiants qui aimeraient à l’avenir exercer votre métier ?


Je conseille d’être curieux, organisé, dynamique, rigoureux, force de proposition et avoir un bon sens de l’écoute. A partir de là, tu peux t’éclater et découvrir plein de choses qui seront utiles pour toute ta carrière.


Quel est votre avis sur l’évolution du marché du sport en France ?


On a la chance d’évoluer sur un marché en pleine croissance. En ce qui me concerne, je peux observer que la distribution d’articles de sport ne s’est jamais aussi bien portée. La consommation est là, de nombreux acteurs poussent et voient leur chiffre d’affaires croître à deux chiffres. Une enseigne comme Intersport avec une stratégie basée sur les marques va connaître une année historique avec une croissance à + 10%. Le sport continue de faire rêver et les marques en profitent. Les événements sportifs sont de plus en plus médiatisés et attirent la consommation. On peut vraiment s’en satisfaire, d’autant plus que les perspectives sont optimistes avec les Jeux Olympiques de Paris en 2024 en ligne de mire…

adidas
SIG
RCSA
EM Strasbourg
Sciences Politiques Strasbourg
Decathlon
adidas
SIG
RCSA
EM Strasbourg
Sciences Politiques Strasbourg
Decathlon

Faculté des Sciences du Sport 

Batiment "Le Portique" | 14 Rue René Descartes 67084 STRASBOURG Cedex France

Université de Strasbourg | 2019 | Tous droits réservés

f3slogo2019.png